En poursuivant votre navigation sur le site internet Alten.fr, vous acceptez l’utilisation de Cookies en savoir plus ok
Page-secteur-auto---Bloc-contextuel-projet-GPNI
31.10.13
Travaux de R&D

Améliorer l’autonomie des véhicules électriques

Le 25 octobre 2012, ALTEN s’est vu décerner le Grand Prix National de l’Ingénierie 2012 (GPNI), dans la catégorie Industrie. Ce prix récompense ses travaux de R&D dans le domaine de la production et du stockage d’énergie.

GPNI : un label prestigieux qui récompense l’inventivité, la technologie et l’innovation

La vocation du GPNI est de mettre en valeur des projets innovants d’ingénierie dans les domaines de l’industrie, de l’énergie, du bâtiment et des infrastructures. Ce concours, organisé depuis 2006 par le Ministère de l’Ecologie du Développement Durable et de l’Energie, le Ministère du Redressement Productif et Syntec-Ingénierie, récompense des professionnels pour la qualité de la conception et de la conduite d’un projet exceptionnel par ses innovations et sa créativité.

ALTEN, intégrateur de technologie

IG8F01499911LYALTEN, partenaire exclusif d’une PME innovante, a eu en charge le développement d’un prototype de batterie métal-air et la réalisation de la campagne d’essais afin d’identifier et de résoudre les problèmes d’industrialisation. Les méthodologies et outils pour le développement de systèmes embarqués complexes ont été déployés aux différentes étapes de réalisation du projet, permettant de concilier un cycle très rapide et des objectifs de performances, fiabilité et sécurité du prototype.

 

ALTEN a également assuré le management global du projet, en fédérant un éco-système industriel complet dans un environnement international :

  • PMEs françaises spécialisées : définition des moules, réalisation du câblage et du châssis mécanique
  • Chine : réalisation des moules
  • Fournisseurs internationaux : composants système (France, Espagne, USA…)
  • Pays-Bas : transformation de Véhicule Thermique en Véhicule Electrique en vue de l’intégration de la batterie.

Les travaux réalisés permettent d’envisager une amélioration de l’autonomie des véhicules dans une approche « Range extender ».