Défense & Sécurité

La situation géopolitique mondiale a amené la France, comme de nombreux états, à repenser sa doctrine en matière de défense et sécurité.

Le renseignement (ex. identification de signaux faibles sur les réseaux sociaux), la surveillance des espaces (terrestre, aérien, maritime) et le contrôle des individus et des transactions financières (systèmes biométriques, lutte anti-blanchiment) sont aujourd’hui un enjeu stratégique.

Les opérations militaires doivent de leur côté redimensionner leurs matériels et équipements afin de préserver les troupes et s’adapter à la nature des nouveaux conflits (drones de combat et de reconnaissance, équipement des troupes au sol, frappes aériennes ciblées, blindés pour la guérilla urbaine).

En France, ALTEN accompagne les grands industriels de la Défense et Sécurité sur des projets par nature à la pointe de l’innovation. Ex :

  • Intégration de solutions SoC pour la cybersécurité
  • Conception mécanique d’un avion de combat multi-rôle
  • Développement de système de guerre électronique

Nos compétences en ingénierie (mécanique, radar, systèmes embarqués, logiciel temps réel…), notre expertise numérique-réseaux et l’excellence de notre organisation projet nous permettent d’intervenir sur des développements complexes, dans le respect des niveaux d’habilitation spécifiés par le client.

Domaines fonctionnels :

  • Systèmes terrestres
  • Systèmes aériens
  • Systèmes navals
  • Sécurité intérieure
  • Cybersécurité

Exemples de projets

Ingénierie du système C2 Air de la défense transatlantiqueEn savoir plus

Permettant l’interopérabilité entre les pays alliés dans le traitement des informations de défense aérienne, ce système de commandement et de contrôle unifié couvre 10 millions de km² d’espace aérien et gère tous types d’opérations aériennes (ex. police de l’air).

ALTEN accompagne un industriel leader dans les technologies d’électronique militaire sur ce projet de déploiement et d’intégration d’un des plus grand systèmes d’information au monde. Il relie plus de 20 centres militaires de contrôle aérien et plus de 300 installations radars.

Les ingénieurs ALTEN se déplacent dans les installations militaires partout en Europe (Norvège, Portugal…) avec un haut niveau de flexibilité pour fournir un catalogue étendu de services d’ingénierie (ex. ingénierie système, administration systèmes réseaux, développement logiciel et application, validation système, gestion des exigences…).

ALTEN participe aujourd’hui à la refonte de ce système pour que les forces des pays de l’alliance disposent d’une plateforme informatique et de protocoles de communication modernisés.

Cybersécurité : Intégration des solutions SoCEn savoir plus

ALTEN accompagne un acteur majeur en Europe sur le développement et l’intégration de solutions SoC (Security Operation center) dans le domaine stratégique de la Cybersécurité Nationale.

Notre client est une société spécialisée dans le développement de solutions capables de détecter des intrusions et des malwares sophistiqués. Il joue notamment un rôle important dans la protection des infrastructures IT des gouvernements, des organismes de défense et de sécurité, des organisations et des infrastructures nationales (OIV) contre des cyberattaques.

ALTEN participe à l’intégration de ces solutions de Cybersécurité dans :

  • L’architecture des réseaux: Paramétrer les couches d’accès réseaux du client final, intégrer de nouvelles couches de sécurité pour protéger les accès du SI, et réaliser les tests d’homologation
  • Le développement logiciel: Fournir les scripts pour intégrer les logiciels de SoC sur les serveurs, et sécuriser ces matériels vis-à-vis des normes ANSSI (OS Hardening)

Les ingénieurs ALTEN accompagnent les clients sur l’ensemble du cycle du produit (spécification, développement, prototypage, intégration, industrialisation et documentation) en étant force de proposition pour respecter les impératifs de coût, qualité et délais.


Focus Ingénieur en Cybersécurité

Qu’est-ce qu’un ingénieur en Cybersécurité ?En savoir plus

Le métier d’ingénieur cybersécurité a de beaux jours devant lui. Les professions liées à la protection des données informatiques sont convoitées, tant les risques de piratage en ligne sont devenus nombreux.

En exerçant des missions étendues, l’ingénieur en cybersécurité se doit de protéger les informations des organisations pour qui il travaille grâce à des audits permanents. Dans ce cadre, le professionnel teste la fiabilité de l’environnement numérique et détecte les éventuelles failles qui pourraient survenir à chaque point d’entrée.
L’expert informatique sait apporter des solutions de protection. Pour cela, il instaure des processus de sécurisation qu’il surveille constamment tout en s’assurant que les utilisateurs respectent bien les préconisations.
Par-dessus tout, face aux différentes menaces régulières, l’ingénieur en sécurité numérique exerce une veille continue sur les attaques enregistrées de façon globale et sur les évolutions des technologies.

L’ingénieur cybersécurité peut être sollicité pour de vastes missions : 

  • La sécurisation des paiements en ligne et sans contact
  • La protection des données sensibles (gouvernementales, institutions publiques, financières, médicales…)
  • La lutte contre la cybercriminalité
  • Le secret professionnel
  • La protection des données personnelles.

Il peut exercer son métier sous diverses formes, comme, entre autres :

  • Ingénieur sécurité
  • Analyste de la sécurité de l’information
  • Expert en cybersécurité.
Dans quels domaines l’ingénieur Cybersécurité intervient-il ?En savoir plus

Face aux enjeux stratégiques de la lutte contre les attaques informatiques, de nombreux domaines sont concernés par les missions de l’ingénieur en cybersécurité.

On peut notamment citer : 

  • L’informatique et l’électronique
  • La Communication
  • La Défense
  • La banque/finance
  • La Santé.
Profil et formation de l’ingénieur CybersécuritéEn savoir plus

L’ingénieur en cybersécurité doit avoir un esprit logique et de synthèse, capacité exercée grâce à un excellent niveau en mathématiques. On lui demande de savoir travailler en équipe tout en faisant preuve d’une confidentialité à toute épreuve.

Par ailleurs, la pédagogie fait partie de son quotidien afin de sensibiliser les collaborateurs aux mesures de protection. En situation de crise, la maîtrise de soi et la réactivité sont indispensables.
Une connaissance fine du web, de l’environnement informatique des organisations et la pratique de l’anglais constituent des compétences basiques pour l’expert en sécurité numérique.

Et côté formation ?

La formation pour devenir ingénieur cybersécurité comprend, au minimum, 5 années d’études après le baccalauréat. L’apprentissage se dispense soit en école d’ingénieur pour obtenir le diplôme correspondant à la sécurité informatique, soit en université pour un master professionnel.
Toutefois, la spécialisation en sécurité numérique est moins développée que les enseignements généraux en informatique, télécommunications et réseaux.

Parmi les établissements spécialisés les plus renommés, on peut citer :

  • Epita Paris
  • Télécom Sud Paris
  • ESILV Paris La Défense
  • ESIEA
  • École nationale supérieure d’ingénieurs Sud-Bretagne (ENSIBS)
  • Université de technologie de Troyes (UTT).

Au sein de ces écoles, l’apprenti ingénieur peut préparer des diplômes tels que :
Diplôme d’ingénieur en informatique ;
Diplôme d’ingénieur spécialisé en sécurité et prévention des risques ;
Master of science of cybersecurity (pour les étudiants internationaux) ;
Master en sécurité informatique.

Les plus et les moins de l’ingénieur en CybersécuritéEn savoir plus

+

  • Profils très recherchés
  • Rémunérations attractives et évolution de carrière
  • Missions à fort intérêt général
  • Possibilité d’exercer dans un large panel d’organisations
  • Carrière internationale envisageable.

  • Métier en constante remise en question du fait des mutations de risques
  • Situations de stress intense à gérer.

Pour en savoir plus