Aéronautique

La filière aéronautique connaît une mutation sans précédent sous l’effet de la croissance du trafic aérien mondial. Augmentation des cadences de production, transformation digitale, développement des fonctionnalités et technologies qui seront intégrées aux aéronefs… Les défis sont nombreux pour les avionneurs et pour l’ensemble des sous-traitants industriels et équipementiers qui constituent la supply-chain aéronautique.

En France, ALTEN mobilise plus de 2000 ingénieurs de haut niveau sur les projets aéronautiques de ses clients, au plus près des centres de R&D et des sites de production à Toulouse, Paris, Bordeaux, Nantes, Marignane, Biarritz et Tarbes.

Nos compétences techniques (ingénierie système, aérostructure, électronique et logiciel temps réel, manufacturing engineering…) et digitales (Big Data, cloud, réseaux), notre capacité à piloter des workpackages transnationaux et nos structures dédiées à l’innovation (Labs en Réalité Virtuelle et Big Data) nous positionnent comme le partenaire technologique de référence des industriels du secteur aéronautique.

 

Domaines fonctionnels :

  • Systèmes avioniques
  • Systèmes de propulsion
  • Aérostructure
  • Cabine
  • Manufacturing & Supply Chain
  • Gestion de configuration
  • Customer services
  • Transformation Digitale
  • BigData
  • PLM
  • Méthodes & Outils

Exemples de projets

Cockpit du futurEn savoir plus

ALTEN accompagne un avionneur européen dans la définition des nouvelles fonctionnalités à apporter aux cockpits des avions de ligne actuels et à horizon 2025. Afin de valider rapidement les nouveaux concepts d’IHM (interface homme machine) auprès des pilotes d’essai, ALTEN a développé sa propre plateforme de création d’environnement immersif, en utilisant la technologie VR (Virtual Reality).

Durant la prochaine décennie, le trafic aérien va fortement augmenter et les échanges d’informations entre le sol et l’avion vont donc se densifier. Une équipe pluridisciplinaire de 20 ingénieurs consultants ALTEN (ingénieurs systèmes, UX/UI designers, etc.) s’appuie sur les retours d’expérience des pilotes et sur ses études de recherche interne afin de :

  • Définir les nouvelles fonctionnalités-clé à développer au niveau du cockpit
  • Mettre en évidence la meilleure exploitation possible de ces fonctionnalités par les pilotes (ergonomie, affichage, commandes et informations…)

L’objectif étant de réduire la charge de travail de l’équipage et d’améliorer la sécurité des opérations aériennes.

Le scénario défini et les modifications d’interface homme-machine doivent alors être validés par les pilotes. La technologie VR immersive place le pilote d’essai dans un cockpit virtuel, l’équipe design cockpit peut alors confirmer rapidement si l’utilisateur a accès aux informations qui lui sont nécessaires. Cette révolution digitale réduit fortement le coût et le délai de conception en remplaçant les maquettes de simulation physique.

Chaîne d’assemblage final : transition vers l’industrie 4.0En savoir plus

Un constructeur aéronautique majeur souhaite déployer un tableau de bord digital en interface avec les différents métiers afin d’optimiser l’ordonnancement de l’ensemble des activités d’une chaîne d’assemblage finale (FAL). En combinant plusieurs compétences expertes en industrialisation et en BI (Business Intelligence), ALTEN a accompagné les équipes de production du client dans la préparation des données et dans le support à la spécification de cet outil numérique.

L’outil de suivi de production fournit des données industrielles en temps réel. Sa digitalisation permet de piloter efficacement les tâches restantes à faire, et accélère ainsi la clôture des zones et des systèmes d’avion, dans le respect des cadences industrielles.

Plus de 25 ingénieurs ALTEN sont mobilisés sur différents sites en France et en Allemagne afin :

  • D’assurer la cohérence des données industrielles : analyse des plans de montage, des fiches d’instruction et des études de Non-Conformité
  • D’apporter un support à la spécification de la plateforme BI
  • D’améliorer les données fournies et les règles de l’outil BI.

Suite à cette première réalisation réussie sur l’industrialisation d’un avion long-courrier, le client a renouvelé sa confiance à ALTEN pour étendre la plateforme digitale à la chaîne d’assemblage finale d’un avion produit à plus de 50 appareils par mois.


Le métier d'Ingénieur aéronautique ?

Qu’est-ce qu’un ingénieur aéronautique ?En savoir plus

Pas si facile de dresser un portrait-robot de ce professionnel, tant il est au carrefour de multiples compétences et abrite de nombreuses spécialisations. Derrière l’appellation générique « ingénieur aéronautique » se cache un éventail de postes et de compétences…

Dans sa définition générique, l’ingénieur aéronautique intervient dans la conception et la mise au point des aéronefs (avions mais aussi hélicoptères) et de leur équipement.
Il opère toutefois aussi bien en amont de leur mise sur le marché que dans les phases de maintenance et d’optimisation des appareils en activité. C’est pourquoi l’on retrouve, derrière cet intitulé général, un nombre important de profils spécialistes. Citons parmi eux :

  • Ingénieur en conception mécanique,
  • Chef de projet aérostructure,
  • Ingénieur Avionique,
  • Ingénieur Aménagement Cabine,
  • Ingénieur Flight Management System (FMS),
  • Ingénieur Navigabilité & Certification,
  • Ingénieur Systèmes propulsifs,
  • Ingénieur Gestion de configuration,
  • Ingénieur SupplyChain,
  • Ingénieur IVV (Intégration, Vérification et Validation)…
Dans quels domaines l'ingénieur Aéronautique intervient-il ?En savoir plus

Le champ d’application de l’ingénieur Aéronautique est vaste car il touche aussi bien à la conception des appareils qu’à leur équipement et l’amélioration de leur utilisation dans le temps. Parmi les grandes familles, on peut distinguer :

  • La mécanique (systèmes de propulsion),
  • L’aérodynamique et les calculs de structure,
  • L’informatique et l’électronique embarquée (architecture & développement de logiciel),
  • La communication (systèmes de télécommunication),
  • L’optique (conception de systèmes optiques)…

 

Profil type et formation de l'ingénieur Aéronautique ?En savoir plus

Vous êtes ouvert voire visionnaire, bilingue anglais voire trilingue (projets transnationaux obligent) avec une appétence pour les sujets techniques pointus ? Vous avez la capacité de travailler en équipe et de comprendre des besoins provenant de différents métiers ? Alors vous avez déjà de bonnes prédispositions pour le métier d’ingénieur Aéronautique.

Et côté Formation ?

Pour devenir Ingénieur en aéronautique, la voie classique (post-BAC scientifique) est d’opter pour une école d’ingénieur (ISAE-Supaero, ESTACA, ESILV pour n’en citer que quelques-unes).
Celles-ci offrent des cursus bien adaptés aux enjeux du secteur avec généralement des spécialisations et une ouverture sur l’international. > voir le palmarès des écoles d’ingénieur dans l’Aéronautique

L’Université, via la préparation à un Master professionnel, est une alternative intéressante. Voici un 1er aperçu de Masters Professionnels orientés Aéronautique (source : Studyrama 2018) :

  • Université Toulouse III :
    • MP Sciences de l’univers mention astrophysique, sciences de l’espace et planétologie, spécialité techniques spatiales et instrumentation
    • MP Sciences & techniques de la matière et de l’énergie mention génie civil, génie mécanique et structures spécialité génie mécanique en aéronautique
  • Université Bordeaux I : MP Sciences et technologies mention ingénierie des systèmes industriels spécialité génie des systèmes industriels, maintenance aéronautique
  • Université d’Aix-Marseille I : MP Sciences mention mécanique et ingénierie mécanique spécialité aéronautique et espace
Les plus et moins du métier d'ingénieur AéronautiqueEn savoir plus

 +

  • Un métier pour vous si vous êtes curieux !
  • des missions très diversifiées et intéressantes
  • Une grande autonomie dans les prises de décision
  • Un salaire de base généralement attractif
  • De nombreux opportunités d’évoluer (notamment à l’international)

  • Un cursus d’études encore trop rigide
  • Un environnement exigeant  qui nécessite une mise à jour régulière de ses compétences et connaissances

Pour en savoir plus